HÔPITAL EDOUARD HERRIOT - LYON

HEH - CONSTRUCTION DU NOUVEAU PAVILLON H

 

Témoignage d’un hôpital urbain esquissé par Tony Garnier dans ses recherches sur « la cité industrielle », témoignage donc d’un concept « théorique » qui a eu le rare privilège de trouver une concrétisation d’envergure sur le site HEH.

Pour autant cette construction neuve, en lieu et place de l’ancien pavillon H, se doit d’assurer et d’assumer la transmission, la mise en valeur et l’évolution de l’héritage patrimonial en lui offrant la fonctionnalité adaptée à la médecine d’aujourd’hui.

Il ne pouvait être question pour autant de «cloner» son architecture en jouant la carte d’un quelconque façadisme. C’est donc dans une typologie contextuelle que ce projet assume les fondamentaux urbains, architecturaux et paysagers chers à Tony Garnier.

Une typologie respectueuse de la symétrie des grands axes de compositions, les alignements, les angles évidés et les façades creusées. Enfin, une typologie industrialisée de la façade, composée d’une peau unitaire enveloppante à plusieurs niveaux de lecture.

Liée à une implacable fonctionnalité nécessaire au fonctionnement d’un plateau technique H24 sur plusieurs étages, la conception de ce projet répond autant au programme fonctionnel qu’urbain, dans un écho permanent aux idéaux rationnalistes et fonctionnalistes de Tony Garnier.